Livres à consulter

Littérature conseilléeOuvrage de Michel Coquet

Mushâ Shugyô signifie en japonais : la recherche de la voie. C'est ce qu'a tenté de réaliser l'auteur au cours d'un séjour de plusieurs années, au Japon, dans un parcours initiatique auprès des plus grands maîtres – certains disparus depuis – comme le faisaient les samouraïs en leur temps. Ces années ont été consacrées exclusivement à l'étude et à la pratique, non seulement des philosophies, mais aussi des disciplines majeures du Budô nippon, comme l'Aïkidô, le Ken-jutsu, le Kyudô et le Karatédô, au sein de ryû (écoles traditionnelles) séculaires et parfois même

" Trésor national nippon " par décret impérial.  Litterature conseilléeOuvrage de Michel Coquet

Plus qu'aucune autre arme, l'arc a accompagné l'homme tout au long de sa longue histoire. Compagnon de sa survie, à la chasse comme à la guerre, il fut sacralisé en Inde et en Chine. Au Japon, il sera tout à la fois instrument d'éducation à travers l'éthique shintô et objet de transcendance et d'illumination (satori) par son intime association aux préceptes du bouddhisme zen. Après le XVIème siècle, la technique du tir à l'arc de guerre (kyûjutsu) se métamorphose progressivement en art consacré à la réalisation spirituelle, le kyûdô. Plusieurs maîtres furent impliqués dans ce progrès, en particulier le dernier d'entre eux, maître Anzawa Heijirô, créateur du sadô ou « gand tir intérieur ». Désormais, l'arc devient une ascèse et une philosophie, la cible n'est plus hors de soi mais dans son propre ceur. Associant la beauté du geste, la concentration mentale, le non-ego et l'esprit de vérité, le kyûdô est devenu un art d'éveil et d'harmonie.

..Littérature conseilléeOuvrage de Michel Coquet

BUDO l'esprit des arts martiaux, est une œuvre majeure en ce qu'elle résulte de toute une vie d'expériences intenses vécues auprès des plus grands maîtres d'arts martiaux. Michel Coquet est avant tout un pratiquant de Budo traditionnel. Près de quarante années de pratique et d'enseignement, dont cinq passées au Japon, lui ont permis d'accéder à un grade élevé dans les disciplines majeures du Budo telles que le kyudo, le iaï jutsu, l'aïkido et le karatédo. Instruit aux sources les plus pures, l'auteur a eu le privilège de nombreuses rencontres avec d'éminents experts et quelques maîtres…...Littérature conseilléeOuvrage de Michel Coquet : Ancienne édition.

Technique de combat au sabre qui consiste à dégainer l ’arme et à frapper  l ’adversaire en toute circonstance, le Iaïdo vise en particulier à pressentir une attaque avant même que celle-ci soit exécutée. Cette voie du sabre, provenant directement de la pratique des samourais, insiste sur la coordination du corps et du souffle, de l ’énergie et du mental…

Ouvrage de Michel Coquet : Nouvelle édition (nombreuses photos)

L'esprit Zen dans la pratique du sabre japonaisL'esprit-Zen-dans-la-pratique-du-sabre-japonais

 

Cet ouvrage retrace l'expérience de l'auteur au Japon auprès de maître Takeuchi dont l'enseignement visait à faire atteindre l'état mental de non réflexion, le mushin. Les instructions exeptionnelles de ce maître authentique représentent un veritable trésor de sagesse pour tous ceux qui aspirent à la paix inrtérieure but de leur existence.

Cet enseignement s'adresse à l'esprit et constitue en ce sens une méthode efficace pour tous chercheurs de vérité, quelle que soit la discipline choisie pour y parvenir.