l’Histoire de l’Aïkido

ORIGINE ET FINALITE DE L’AIKIDO

Qu’est-ce que l'Aiki-Jutsu ?

« L'Aiki-Jutsu ou Jitsu signifie art, science, technique, méthode est par tradition un art martial (militaire) qui a fait ses preuves au cours des épopées guerrières et historiques, cet art a engendré des résultats les plus stupéfiants d'efficacité autant à main nue qu'avec armes. Après l'abolition officielle de l'ère féodale japonaise un grand nombre d' Ecoles de Bujutsu (arts guerriers) n'eurent d'autres choix que de se reconvertir ou de disparaître. Celles qui purent se maintenir, s'adaptèrent à la nouvelle culture, transformant l'Art Martial en un Art de se réaliser. Aujourd'hui cet Art n'a plus vocation de détruire l'adversaire. Il peut toujours causer de sérieux dommage, si la technique appliquée n'a pas été maîtrisée. J'attire l'attention pour l’engouement de cet Art par une population en quête d'efficacité, sans éthique ou sans sagesse. Une éthique doit-être enseignée par l’instructeur à ses élèves afin de ne pas retourner dans l'ombre du passé. Une éthique est une discipline philosophique pratique (action) et normative (règles) dans un milieu naturel et humain. Elle se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ceux qui les entourent. Il est normal que l'Aiki-Jutsu soit utilisé de nos jours à des fins d'auto-défense personnelle, en total accord avec les lois de la self défense classique de son pays.

Qu'est-ce que l’Aïkido ?

Beaucoup plus qu'une technique de combat, l’Aïkido est une voie de développement personnelle, d'autoréalisation et d'union avec l'univers qui l'entoure. Pour sublimer son Art le fondateur Maître Morihei Ueshiba prit le meilleur des Arts Martiaux et en fit un Art sans précédent dans l'histoire du monde. Le Maître fit évoluer les anciennes techniques guerrières épurée de tous ceux qu'elles avaient de destructives en une expression artistique de paix universelle. C'est de cette dimension spirituelle qu'est né l’Aïkido.

Différencier l’Aiki-Jutsu et l’Aikido.

L'Aiki-Jutsu est une méthode de self-défense qui a permis l’utilisation de l’énergie ki au service de la technique et de sa stratégie. Le résultat est un art d'une grande efficacité martiale, mais par essence destructeur. L'Aikido va plus loin, il est un tout, il est, Un, avec tout. Il est l'union des énergies individuelles avec le ki universel, le Do est la voie qui permet de l'atteindre. L’Aïkido est au-delà de la technique.

Historique de la relation entre Aïkido et Aiki-jutsu.

Les saisies de l’Aïkido sont issues des saisies pratiquées dans l'Aiki-Jutsu. Ces saisies ont un rapport direct avec la prise du sabre. Ces saisies qui avaient vocation d’empêcher le samouraï de dégainer son sabre, furent étudiés dans l'Aiki-Jutsu afin de s'en libérer et de neutraliser la sortie du sabre de son fourreau. L’aïkido a transformé l'aspect guerrier de ces techniques en une harmonie des énergies. L'idée n'est plus martiale (il n'y a plus de sabre) mais l'esprit a été gardé pour utiliser l’énergie déployée, maîtrisée en la guidant dans un cadre sans dualité, ni domination, (vainqueur contre vaincu).

           La finalité de l'art martial, l’Aïkido.

On peut dire que l’Aïkido est l'aboutissement de l'Art Martial. Il est la pointe de la pyramide. L’Aïkido, même si cet Art garde ses racines dans un lointain passé Aiki-Jitsu et ken-Jutsu, son esprit prend sa source dans l'Energie Universelle.

 L’Aïkido se détache du passé et nous plonge dans un avenir pacifique. L’Aïkido est un Art nouveau adapté au monde moderne respectant les lois de la légitime défense, respectant l'intégrité de l'individu, et accessible à tous. Il est équilibre, source de joie et de liberté. Le monde en perpétuel changement et la société moderne sont tels qu'il est bien plus sensé de régler les conflits humains pacifiquement, c'est une loi qui se vérifie à chaque instant de notre vie.

Pratiquer l’Aïkido pour revenir vers des formes anciennes de Jutsu ou pratiquer l’Aïkido avec comme seul objectif une recherche d’efficacité maximum est une grave erreur. C’est le couper de sa source, celle qu'il lui a donné naissance. L’Aïkido ne fonctionne plus au moment où vous décidez de dominer l'autre.

Si vous utiliser l'esprit, la réflexion, le mécanisme analytique tout cela vous enferme et vous rend  prisonnier dans votre technique, vous ralenti considérablement dans l'action et l’énergie du Ki s’arrête alors de circuler. Pour qu'une technique soit efficace, il faut que le partenaire soit hors de son centre de gravité, c'est la rupture du centre de gravité qui fait l'efficacité de l’Aïkido. Pour exemple : dès que vous voulez agir sur une clé technique pour affirmer votre supériorité ou vouloir dominer l'autre par l’Ego, il se produit automatiquement un retard dans l'application du geste et se retard va créer un décalage dans l'harmonie du geste et rendre inefficace votre technique. De plus, elle la rendra dangereuse pour votre partenaire.

Cette attitude engendre une dualité et un conflit, c'est alors que l'Aïkido n'a plus sa place. Il se dissout, se fane telle une fleur sans eau, ni lumière. C'est dans l'esprit que l'on trouve l'essence de l’Aïkido. Lorsque je pratiquai l’Aïkido dans les stages avec Maître NOCQUET, je lui posai la question suivante : Sensei pouvez-vous me dire ce qu'est l’Aïkido ? Alors dans un profond silence, il joignit les deux mains et me répondit c'est cela l’Aïkido : Amitié. Lorsque vous frappez les deux mains à l'unisson, le son qui en émane du claquement de vos mains, c'est l’Aïkido. Tout ce qui émane de soi est l’Aïkido. L’Aïkido est dans l'espace que vous créez autour de vous, vous le créé mentalement et physiquement, c’est votre sphère dynamique. L’Aïkido n'est pas le corps, le corps c'est le Tai Jutsu, Le corps a ses lois, et ses stratégies, l’Aïkido se déploie autour de vous dans l’espace d'harmonie universelle.